Gâteaux et vin PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Lune   

Le magus se met à genoux, remplit la coupe et l'offre à la sorcière [elle est assise sur l'autel, tenant son athamé ; le prêtre à genoux devant elle, tenant la coupe].

La sorcière, tenant son athamé entre ses paumes, en place la pointe dans la coupe.

Le magus dit : « Comme l'athamé est masculin, la coupe est féminine ; ainsi, unis, ils apportent la béatitude. »

La sorcière pose son athamé, prend la coupe à deux mains, bois et lui donne à boire. Le magus tend la patène à la sorcière qui bénit avec l'athamé, et alors mange et lui donne à manger. Il est dit que dans les jours anciens, de la bière ou de l'hydromel étaient utilisés à la place du vin. Il est dit que les spiritueux ou n'importe quoi d'autre peuvent être utilisés pourvu qu'ils aient de la vie.